Les chatbots RH s’imposent de plus en plus dans le paysage digital comme un service utile aux collaborateurs et nécessaire à la direction des ressources humaines. Ils apportent une véritable plus-value au point que plus de 57% des organisations, quelque soit leur tailles et leurs secteurs, envisagent de s’en doter ou l’ont déjà adopté (selon une étude menée par l’Institut Occurrence). Cette accélération des installations de chatbots (aussi appelés agents conversationnels), s’explique par ses performances. En effet, la technologie des NLP (moteurs de compréhension du langage naturel) derrière les chatbots arrive à maturité avec une deuxième génération plus performante et plus pertinente. 

Pourquoi devriez-vous adopter un chatbot RH ? 

  • Répondre de manière réactive aux sollicitations des collaborateurs quand ils en ont besoin. Depuis le début de la crise sanitaire, les chatbots ont pu révéler toute leur efficacité. Accessibles 24h sur 24h, 7 jours sur 7, les chatbots sont capables, après entrainement, de répondre à des demandes d’informations diverses et variées sur des questions telles que le chômage partiel, le télétravail, l’équipement professionnel ou encore les mesures sanitaires. Et ce, avec des niveaux de compréhension et de fiabilité très élevés. Chez Les petits bots nos chatbots affichent ainsi un taux moyen de réponse aux sollicitations supérieur à 91%.
  • Libérer les services RH des questions récurrentes pouvant être automatisées et leur permettre de se concentrer sur des problématiques plus complexes qui nécessitent un accompagnement humain personnalisé. En ce sens, le chatbot agit comme un premier filtre. Le chatbot ne doit pas être mis en concurrence avec celles et ceux qui occupent la fonction de réponse aux collaborateurs. Il doit être un outil supplémentaire à leur service, leur permettant au contraire de se concentrer sur les questions à haute valeur ajoutée.
  • Structurer les connaissances internes : adopter un chatbot RH, c’est placer au cœur de sa stratégie une solution conversationnelle qui structure les connaissances des ressources humaines de manière durable quelque soit le turnover au sein des équipes de référents et d’experts.
  • Avoir accès à des statistiques en temps réel. Cela permet notamment d’orienter les politiques RH et la communication interne en fonction des sujets qui préoccupent les collaborateurs. Le chatbot RH a pour vocation de devenir, dès aujourd’hui, l’assistant des référents dans la résolution des problématiques liées aux RH, aux développements internes, au recrutement, au juridique etc. Une technologie qui n’en n’est qu’à ses débuts et qui s’annonce déjà comme l’interface homme-machine de demain.
  • Améliorer l’expérience collaborateur, nerf de la guerre pour fidéliser les talents et favoriser le bien-être au travail. Les chatbots facilitent le quotidien des collaborateurs qui se sentent libres de poser tout type de questions, sans se censurer. C’est également une solution qui accompagne l’onbording (l’intégration) de nouveaux collaborateurs ou encore la formation interne.

Envie d’en savoir plus?  Contactez- nous.